Chapitre 33 - L'âme du coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapitre 33 - L'âme du coeur

Message par Lyne le Dim 23 Avr - 12:41

Chapitre 33 
L'âme du coeur


— À toute à l'heure ! s'exclama la fille de Gokû avant de refermer la fenêtre de sa chambre.

— C'est pas Jaï que j'ai vu sortir ? lança Genïe, sur le pas de la porte.
 
— Oui, c'est lui. Il m'a proposé de picniquer au cratère rouge ce midi.
 
— Picniquer... hein ?
 
— Genïe, qu'est-ce que tu vas t'imaginer...
 
— Moi ? Rien. Je constate simplement que vous semblez beaucoup vous apprécier...
 
— Bien sûr qu'on s'apprécie, on est amis.
 
— Bizarre, c'est pas ce que je vois quand je vous regarde. En particulier depuis cette fameuse soirée où vous avez dansé.
 
— Oui, on a dansé, c'était super sympa, et alors ?
 
— Et alors ? Enfin, Lylyss, ça crève les yeux qu'il en pince pour toi ! Ne me dis pas que tu n'as pas remarqué quand même ! 
 
— Oui, et après ?
 
— Après ? Pourquoi tu ne sortirais pas avec lui ? Il est gentil, intelligent, posé, raffiné, attentionné, patient... Je suis sûre que vous feriez un très beau couple ! Et ne me dis pas qu'il ne t'ai pas indifférente, je ne te croirai pas !
 
— C'est vrai qu'il est génial. Je l'apprécie beaucoup... Mais je ne suis pas prête pour ça.
 
— Comment ça, tu n'es pas prête ?
 
— Il y a trop de choses en ce moment. Mes études, Tayrun qui me met une pression monstrueuse pour que je réussisse, les conflits avec ma famille, l'arrivée de Buu...  Je n'arrive plus à suivre. Et puis, je n'ai pas le temps pour une relation amoureuse, c'est trop compliqué. Je ne veux pas lui donner de faux espoirs, il ne mérite pas ça. C'est quelqu'un de bien !
 
— Lylyss, je te connais suffisamment pour savoir que ce ne sont pas les seules raisons. Je sais que tu as eu des déceptions. Mais je pense que tu aurais tort de fermer ton coeur uniquement parce que tu as peur d'être déçue...
 


 

Goten quitta l'enceinte de l'école quand une image holographique émanant de sa montre s'imposa subitement face à lui.
 
17:30.
 
Bon sang ! Il était en retard ! Le métis accrocha son sac en bandoulière puis s'éleva dans les airs encore plus vite que n'importe quel TGV avant de mettre les gazes en direction de son lieu de rendez-vous. Trois quarts d'heure de retard, il faisait fort cette fois-ci ! Et il ne l'avait même pas prévenue... Le pire, étant que ce n'était pas la première fois. Cela faisait déjà deux semaines qu'il n'avait pas vu Gelanaà. Ses études lui prenant de plus en plus de temps, il avait du décliner tous les rendez-vous qu'elle lui avait proposé.
 
Pourvu qu'elle ne soit pas trop en colère... Au pire, il se ferait pardonner avec une grosse glace, avec ça, il était certain qu'elle oublierait très vite son manque manifeste de ponctualité. Fort heureusement, les Majins étaient plus faciles à combler que les humains. Une glace, une petite boîte de chocolat ou encore un paquet de bonbons et le tour était joué. Et en plus c'était économique ! Une aubaine pour Goten qui n'excellait pas vraiment dans l'art de se racheter. Mais cette fois-ci, le Saiyan avait une autre idée en tête...
 
 



 
... . À des kilomètres de là, sur une plage déserte. ...
 
 
Un léger soupir s'échappa des lèvres de Gelanaà. Que faisait-il ? Voilà une heure qu'il était censé arriver. Avait-il oublié leur rendez-vous ? La jeune démone porta un instant son regard sur les vêtements qu'elle portait. Une tenue qu'elle avait eu bien du mal à choisir... Mais après plusieurs minutes d'intense réflexion, elle finir par opter pour une robe bustier bleu légèrement évasée avec sa ceinture dorée. Le choix des chaussures et accessoires quant à lui, c'était fait plus rapidement; des ballerines noires et des boules d'oreilles argentées avec pour touche finale, une petite fleure blanche qu'elle avait accroché sur le côté de sa longue crête gauche.
 
La Gardienne quitta son rocher, puis s'approcha de la mer bleu céleste aux reflets azurins avant de s'assoir sur le sable tiède du littoral. Elle retira ses ballerines, puis palpa le sable humide, laissant l'eau venir caresser ses pieds tandis qu'au-dessus d'elle, le soleil peignait de rose l'horizon. La jeune fille enfonça légèrement ses pied dans le sable, alors qu'une légère brise s'élevait dans les airs. La Majin contemplait le mouvement gracieux des vagues, quand elle sentit deux Vergassiens passer derrière elle. 
 
La jeune fille tourna la tête. Un couple se tenant la main. Les seules personnes qu'elle croisait depuis son arrivée. Il faut dire que cette plage n'était pas très fréquentée en cette heure de la journée. Raison pour laquelle elle avait demandé à Goten la rejoindre ici. Oh, elle adorait aller au pub ou au grand parc où ils avaient l'habitude d'aller. Mais elle avait envie de voir autre chose, d'être au calme. Et cette plage animée par le seul chant des mouettes et la danse des vagues, remplissait comblait parfaitement ses attentes.
 
Gelanaà observa le couple s'éloigner du rivage, alors qu'un voile de mélancolique se posait sur son visage. Ils avaient l'air si heureux ! Elle voulait tant l'être aussi. L'amour ? Elle l'avait trouvé. Et ce, depuis un certain temps, déjà. Mais elle ignorait si ces sentiments étaient partagé. Elle n'avait jamais éprouvé ce genre d'émotions auparavant. Si seulement elle osait lui avouer ce qu'elle ressentait. Mais comment ? Elle en n'avait pas le courage. Elle s'était faite belle pour lui. Même si elle savait pertinemment que cela n'allait rien changer. Et sûrement, il ne le remarquerait pas... Un nouveau soupir s'échappa des lèvres de la Djinn tandis quelle méditait aux choses qu'elle pourrait dire au jeune homme.
 
— Salut, excuse-moi pour le retard ! 
 
La voix de Goten tira brusquement Gelanaà de ses pensées. La jeune fille leva la tête.
 
— Ah, quand même ! J'ai bien cru que tu n'allais pas venir... lâcha la Majin, tandis qu'une moue se peignait sur ses lèvres.
 
— Je sais, je t'ai apporté un petit quelque chose pour...
 
— Goten tu essaies de m'acheter ?   

— Bien sûr, que non, qu'est-ce que tu vas t'imaginer ? fit l'adolescent en se grattant derrière la tête d'un sourire crispé. Tiens c'est pour toi ! en dévoilant le cadeau qu'il dissimulait derrière son dos.

— Si tu crois qu'un cadeau va me faire oublier que tu es arrivé en... la démone se tût. Son visage s'illumina et ses yeux - grands ouverts - brillèrent comme mille saphirs à la vue du présent. Une fleur. Une magnifique fleur bleu ciel, animée d'un halo de couleur blanc tapissé de petites étoiles argentées. 

— WAAAAAAAH ! Goten, elle est magnifique ! s'exalta-t-elle.

— C'est vrai elle te plaît ? J'ai pensé que ça pourrait changer des bonbons... fit remarquer le métis, soulagé.

— Oh, j'aurais bien aimé les bonbons aussi... nota la Majin. Euh, enfin je veux dire... oui, énormément ! se reprit-elle. Merci beaucoup ! ajouta-t-elle avec un grand sourire. Je la garderait précieusement !

— C'est rien ! C'est la moindre des choses après être arrivé...

— Une heure en retard, oui, j'ai remarqué ! indiqua la Gardienne.
 
— Je suis vraiment désolé, j'étais à la bibliothèque en train de réviser et je n'ai pas vu le temps passer... Tu ne m'en veux pas trop j'espère ?
 
— Hm... Ça devrait aller pour cette fois. À condition que tu ne sois plus en retard !

— J'essaierais, c'est promis ! répondit l'adolescent tout en prenant place aux côtés de la Majin.  Tu es très jolie dans cette robe, fit-il remarquer en souriant.

— C'est vrai ? J'ai beaucoup hésité sur la couleur. Avec celle de ma peau c'est pas toujours facile de trouver les bonnes teintes, confia la Djinn, un peu gênée.

— Non, ça te va très bien ! Ça fait ressortir tes yeux.


Gelananà esquissa un sourire tout en détournant le regard, tentant de cacher le rouge qui montait à ses joues tandis que Goten se rapprochait légèrement d'elle.

— Au fait, j'ai beaucoup repensé à la mission qu'on a faite ensemble...

— Moi aussi ! Je crois que je ne me suis jamais autant amusée lors d'une mission. Enfin, à part quand ces Vergassiens nous ont attaqués... Mais c'était plutôt marrant de faire semblant d'être un couple !

— Justement en parlant de ça... je ne veux plus faire semblant, avoua Goten.

— Hein ?

— Je t'aime Gelanaà.

Les yeux de Gelanaà s'arrondirent légèrement. Si elle s'attendait à ça ! Enfin, elle l'attendait. Depuis longtemps ! Alors il l'aimait aussi ? Et dire qu'elle en avait presque douté... Un profond soulagement envahit la jeune fille. Elle était heureuse qu'il ait fait le premier pas. Elle n'aurait pas su le faire. Elle se serait même sans doute complètement ridiculisée si elle avait dû le faire. La Majin fixa la main droite du métis effleurer la sienne avant de la serrer délicatement. Ses oreilles lui offrirent le son des battement du coeur du jeune homme qui s'accélérait, alors que son souffle se faisait plus court. Elle percevait l'âme de son coeur se dévoiler chaque secondes un peu plus, témoignant de la sincérité de ses sentiments. Elle sourit. 

— Moi aussi... répondit-elle à demi-mot.

Son sourire s'élargit à l'instant où l'adolescent caressa sa joue droite avant de rapprocher son visage du sien pour l'embrasser tendrement. Une aura enveloppa subitement Gelanaà tandis qu'elle fermait les yeux pour savourer ce premier baiser. Elle avait l'impression de flotter sur un nuage, voyageant au grès du vent. Transportée dans une autre dimension les minutes étaient une éternité... Goten détacha ses lèvres de la jeune fille, puis l'attira doucement vers lui avant de la serrer délicatement contre son corps. Il s'apprêtait à embrasser son front, quand une aura rouge l’enserra. Un flash surgit brusquement dans son esprit suivit d’une pluie d’images qui défila sous ses yeux avant de s’arrêter sur une silhouette familière…
 
Maelyss ?

Vêtue d'un pantalon bouffant blanc muni d'une ceinture dorée et d'un petit haut blanc à col en V aux bordures dorées et aux manches évasées, la jeune femme évoluait à travers l'allée de torches enflammées, un groupe de Majins marchant derrière elle. Au bout du couloir, un Djinn l'attendait. Un Djinn à la peau brune, lui-même habillé de blanc. Maelyss franchit les quelques mètres qui la séparait du démon, puis s'arrêta face à lui. Elle adressa un rapide coup d'oeil à sa meilleure amie se tenant à ses côtés qui acquiesça d'un signe de tête, un large sourire aux lèvres. La jeune femme inspira intérieurement, orienta sa main gauche vers le démon, puis la colla contre la sienne. Une aura dorée anima subitement son corps avant de s'estomper plusieurs minutes plus tard. Le Majin retira sa main, puis approcha son visage de celui de la guerrière avant de l'embrasser dans un tonnerre d'applaudissements.
  
Goten ouvrit brusquement les yeux, le front trempé de sueur...
avatar
Lyne

Messages : 256
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 27
Localisation : Juste derrière toi...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum